feulenoir feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés appartenant à la accueil elevage forum livres contact furet putois visons autres mustélidés
Présentation du site feulenoir.com dédié aux furets, furetons, furet, albinos, visons américains, vison européen, vison d'Europe, vison d'Amérique Tout ce que vous voulez savoir sur le furet albinos Tout ce que vous voulez savoir sur le furet, furette et furetons Tout ce que vous voulez savoir sur les putois Tout ce que vous voulez savoir sur les visons européens américains vison d'amérique vison d'europe Tout ce que vous voulez savoir sur les hybrides furets visons putois puret futois Tout ce que vous voulez savoir sur les loutres Tout ce que vous voulez savoir sur les Mouffettes Bibliographie furet sur le net Liens Web
FEULENOIR :: Voir le sujet - La photophobie chez le furet albinos
La photophobie chez le furet albinos
MessagePosté le: 23 Juil 2005 23:56  Auteur:cesar (Administrateur)

Et la photophobie ?

La photophobie est une notion purement suggestive. C’est la crainte de la lumière due à des sensations pénibles, voire même douloureuses. On pense souvent que le principal problème des albinos se résume à des problèmes de photophobie or nous avons vue qu'il n'en était rien. Pour simplifier, la photophobie est un problème plus que mineur, comparé aux autres anomalies touchant l'organe visuel, comme les anomalies des voix visuelles. De plus, elle n'est pas spécifique aux albinos. Elle peut être présente dans certaines affections de l'oeil, le plus souvent lors de kératite (inflammation de la cornée). Elle peut aussi être présente lors d'une affection du système nerveux (méningite). Parfois la photophobie existe sans que l'on retrouve pour autant un problème. Pour en revenir au furet, il faut admettre qu'il n'est pas toujours évident de mettre en évidence une "notion suggestive" chez un animal. J'ai d'ailleurs recherché l'existence d'études scientifiques sur le sujet mais je n'ai rien trouvé. Ce que l'on sait, c'est qu'à l'origine, le furet a été sélectionné pour la chasse dans les terriers. Il est donc tout à fait licite d'imaginer que sa vue est plus adaptée à la vie dans les tunnels obscures, qu'aux pièces ensoleillées. De même, si nous nous intéressons au putois (Mustela putorius), son plus proche cousin, on sait que cet animal a surtout des moeurs nocturnes. Sa vue est probablement, elle aussi, plus adaptée à un environnement faiblement éclairé. Dès lors, il est plus que difficile d'estimer les conséquences de l'albinisme. Des animaux albinos recherchant plutôt des lieux obscures pourraient être un argument valable en faveur d'une photophobie. Cependant, on observe le même comportement chez des furets putoisés. Pour ma part, je n'ai pas observé de différences notoires entre les deux couleurs mais peut être est-ce lié à un manque de recul ? Au final, par mesure de précautions, je pense qu'il est important de fournir au furet quelque soit sa couleur une zone d'ombre (placard, voire un simple Tshirt).


Le furet a une vision adaptée à l'obscurité des tunnels. Fournir une zone d'ombre ou un simple Tshirt pour permettre à l'animal de se protéger est une mesure simple qui devrait être appliquée à tout furet, qu'il soit albinos ou putoisé.


Remarques : Les seuls textes parlant de photophobie et d'animaux (ou de furets) que j'ai trouvé sont d'ordre légal. Il existe en effet des textes relatifs à la luminosité des locaux pour les animaux albinos utilisés dans les laboratoires. La Convention européenne a émis des recommendations pour les animaux destinés à l'expérimentation scientifique [Convention européenne 18/03/1986]. Parmi ces recommandations, l'une d'elle concerne succinctement les animaux albinos. Leur conseil est le suivant : "Lorsqu’on élève des animaux albinos, il devrait être tenu compte de leur sensibilité à la lumière". Cette recommandation a été reprise et complétée par la Suisse dans la directive pour la détention des furets à viser expérimentales [Directive Suisse pour la détention des furets] : "12 à 14 heures de lumière. L'intensité de l'éclairage de la zone où se tiennent les animaux ne doit pas dépasser 100 lux pour les animaux albinos (art 59, 1er al. OPA). Pour l'élevage, le programme d'éclairage doit varier dans le courant d'une année (simulation de la longueur naturelle des jours)". Il est difficile d'affirmer si cette directive est tirée d’une étude spécifique au furet ou tout simplement d'une extrapolation. Il est intéressant de rappeler que le furet est malheureusement toujours un animal de laboratoire. Les animaux destinés à l'expérimentations ont des conditions de vie complétement différentes de ceux qui vivent dans nos habitations. Ils sont élevés en batterie avec des éclairages néons allumés plusieurs heures par jour. Parfois certains n'ont même pas de zones d'ombres pour s'abriter.



Dernière édition par cesar le 24 Juil 2005 21:03; édité 1 fois
Revenir en haut




 
 Guide pratique de médecine du furet par Didier Boussarie

Livre le Vison d'Europe par Marie-des-Neiges de Bellefroid et René Rosoux

Livre sur la fouine de François Léger

Livre sur la loutre de René Rosoux, Jim Green, Christian
'
Albimielion, les furetons de César & Yéléna, élevage, furets, champagne, albinos
feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés : les furets, les furets albinos, les putois et feulenoir le vison américain, furet, furet albinos, ferret, vison, vison americain, american mink, vison d'amerique

Page vue 7622 fois depuis le 12/09/2007 | Connecté(s) | Record de connecté(s) le

Page générée en 0.0271s