feulenoir feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés appartenant à la accueil elevage forum livres contact furet putois visons autres mustélidés
Présentation du site feulenoir.com dédié aux furets, furetons, furet, albinos, visons américains, vison européen, vison d'Europe, vison d'Amérique Tout ce que vous voulez savoir sur le furet albinos Tout ce que vous voulez savoir sur le furet, furette et furetons Tout ce que vous voulez savoir sur les putois Tout ce que vous voulez savoir sur les visons européens américains vison d'amérique vison d'europe Tout ce que vous voulez savoir sur les hybrides furets visons putois puret futois Tout ce que vous voulez savoir sur les loutres Tout ce que vous voulez savoir sur les Mouffettes Bibliographie furet sur le net Liens Web
FEULENOIR :: Voir le sujet - [reproduction] Gestation et Pseudo chez la furette
[reproduction] Gestation et Pseudo chez la furette
MessagePosté le: 25 Avr 2007 21:54  Auteur:cesar (Administrateur)


photo de fureton vu à l'échographie
L’échographie permet de différencier la pseudo d’une grossesse normale.
Crédit photo Camille(Xéna la furette).


La gestation de la furette dure en moyenne 42 jours (38 à 44 jours). Durant cette période, l’animal prend en moyenne 160 gr (47-225 gr) (chiffre obtenu sur 15 furettes) mais peut aussi finir la grossesse avec un poids inférieur à celui de départ (-35 gr).

Le furet est un animal qui présente fréquemment ce qu’on appelle des «pseudos», c’est-à-dire que la furette présente tous les signes d’une gestation (modification du comportement, mise en place d’un nid, etc.) mais au bout de 42 jours il n’y a pas de naissance de bébés.

Une « pseudo » s’accompagne d’une prise de poids, tout comme dans une gestation normale avec bébé. De ce fait, la prise de poids durant une gestation n’est pas un argument permettant de s’assurer que la femelle est bien gravide.

L’échographie permet de différencier la pseudo d’une grosse normale. Toutefois cet examen est dépendant de l’opérateur et peut représenter un coût non négligeable (50 euros), d'autant plus qu'il est préférable de le répêter.

J'ai suivi la prise de poids de plus d'une vingtaine de gestation de furettes. Je pense que l’évolution de la prise de poids permet de savoir si la grossesse se déroule bien. Elle permet de voir au premier coup d'oeil si la furette présente une pseudo, voire même d'estimer le nombre de bébés.

Grossesse normale

courbe de la prise de poids d'une furette durant la gestation
Prise de poids normales observées sur 2 furettes gestantes


Durant la gestation, il est possible de distinguer 3 phases :

Flèche La 1e phase
Elle correspond au 3e premières semaines de gestation. La prise de poids est faible durant cette période. Parfois, on peut même observer une amaigrissement liée à l’anorexie post coïtale mais même avec cette perte de poids, au bout de 21 jours la furette doit avoir grossie.

Flèche La 2e phase
Elle s’étale de la 3e à la 5e semaine. Elle est caractérisée par une croissance rapide du poids, croissance qui se poursuit jusqu’au terme. Cette 2e phase peut présenter des cassure de croissance néanmoins, toute cassure dans la courbe semble évoquer un incident survenu durant la gestation.

Flèche La 3e phase
Elle correspond à la 6 semaine. C'est une étape clef, la croissance doit se poursuivre et ne pas présenter de ralentissement. Comme vous pouvez le voir sur le graphe, les croissance des 2 furettes est même parrallele. Une cassure, voire tout simplement un ralentissement (pente inférieure de la courbe) semble avoir des conséquences dramatiques : morts nés, aucun bébés, etc.

Pseudo-gestation

Si la courbe de poids de l’animal ne suit pas ce modèle, il est probable que la furette présente une pseudogestation. Comme vous pouvez le voir sur le graphe suivant, la prise de poids de la furette ayant une "pseudo" n'a rien à voir avec celle d'une furette gestante.

courbe de la prise de poids d'une furette lors d'une gestation et lors d'une pseudo
Prise de poids lors d'une gestation normale et lors d'une pseudo


Citation:
Comment peser sa furette lorsqu'elle bouge tout le temps ?
Il suffit de peser la furette à l'aide d'un saladier. Dans le fond du saladier, on dépose un peu d'huile de colza ou du beurre. On peut rajouter des germes de blés ou encore de la levure de bière. La furette va se calmer pour lécher l'huile. Dès lors peser son animal devient un jeu d'enfant (penser à toiser la balance du fait de l'utilisation du saladier).


Tenter de déterminer les "accidents" survenus durant la gestation

En analysant les courbes de croissance, je pense que l'on peut déterminer si la furette est réellement gestante ou présente une pseudo. On peut aussi déterminer si la grossesse se déroule bien.

Voici un exemple de 2 portées en image :

Prise de poids anormales observées sur 2 furettes gestantes
Prise de poids anormales observées sur 2 furettes gestantes


Flèche Furette n°1
La courbe de croissance de la furette n°1 présente 2 anomalies. Premièrement, on observe une perte de poids en phase 1 mais peut être est-ce liée comme nous l'avons dit plus haut à l'anorexie post-coïtale. La seconde anomalie survient en phase 3, étape clef selon moi de la gestation. On voit un ralentissement, que j'associe à un signe de souffrance foetale. Bien que gravide, la furette ne donnera naissance qu’à un seul fureton.

Flèche Furette n°2
La courbe de croissance de cette furette ressemble à celle d’une gestation classique mais présente 2 cassures (les plateaux). Le premier survient durant la première phase et là encore peut s'expliquer par l'anorexie post-coïtale. La seconde cassure survient durant la 2e phase et se prolonge même sur la 3e phase. Il est probable qu’un évènement est venu perturber la gestation et entraîner une souffrance foetale. En effet, bien que la femelle présente des signes manifestes de gestation (bébés palpables et mouvement visibles), elle accouchera de furetons morts.

Tenter d'estimer le nombre de furetons à naître

Un autre exemple s'intéressant au nombre de bébés par portée :

Le graphe suivant montre l'évolution de la prise de poids d'une furette sur 2 portées consécutives. Lors de la 1e portée la femelle a donné naissance à 6 vigoureux furetons et l'année suivante, 10 furetons.

Evolution de la prise de poids d'une même furette sur 2 portées consécutives
Evolution de la prise de poids d'une même furette sur 2 portées consécutives


On observe que les courbes suivent une évolution parrallèles sauf dans les 2 dernières semaines. La prise de poids est beaucoup plus importante dans le cas de la portée avec 10 furetons. Si une courbe de poids avait été réalisée durant la gestation il ne fait aucun doute que son propriétaire aurait pu anticiper le résultat de la portée et donc prévoir un parc en conséquence, ect.

Le tableau suivant présente les courbes de prises de poids de 3 furettes :

Evolution de la prise de poids de plusieurs furettes
Evolution de la prise de poids de plusieurs furettes


La furette n°1 sert de référence. Elle a donné naissance à 7 furetons.

La furette n°2 présente une anorexie post-coïtale en phase 1, puis la prise de poids devient importante. Si on la compare avec la courbe de référence on s'attendrait à une trés belle portée. Malheureusement en 2e phase (du 28 eu 35e jour) on observe une cassure importante de la prise de poids (en pointillé est représentée la courbe telle qu'elle aurait du être). De plus, la reprise en 3e phase est un peu faible. Au final, la furette donnera naissance à 8 jolis furetons. Une belle portée en soi mais qui aurait pu être probablement plus importante sans l'incident survenu en 2e phase.

La furette n°3 présente une courbe normale mais elle est bas située par rapport à celle prise comme référence. L'estimation proposée a été au maximum 4 furetons et au final 4 naitront.

Cependant tout n'est pas aussi simple comme le montre le graphique suivant :

Evolution de la prise de 2 furettes, dont l'une ayant une perte de poids importante en début de grossesse
Evolution de la prise de 2 furettes, dont l'une ayant une perte de poids importante en début de grossesse


Sur le graphique, la courbe 1 est celle de référence. On voit que la furette 2 a une courbe de croissance exceptionnelle. On s'attendrait donc à une trés belle portée, d'autant plus qu'à aucun moment n'est survenu de phase plateau. En fait , la femelle 2 ne donnera naissance qu'à 4 furetons. L'explication est simple. La grossesse de cette furette était un accident. Elle était en repos suite à des problèmes de santé et avait beaucoup maigrie (-200 gr). De ce fait, la courbe présente un biais car on ne peut séparer la reprise de poids de la maman lié à la dénutrition et celle de la croissance des bébés. On aurait pu tout au plus dire qu'elle était gravide.

Citation:
Comme je le disais plus haut, ces commentaires sont à prendre avec du recul. Ils sont le fruit de l'observation d'une vingtaine de gestations et devront être confirmés.

Pour cela j'encourage les personnes se lançant dans la reproduction à peser régulièremet leur puce : toutes les semaines (idéalement 2 fois par semaine) durant les 6 semaines que constituent la gestation.


A suivre : Je reviendrais plus tard sur les élements responsables de souffrance foetales peuvant entraîner des pseudo gestations et des petites portées chez la furette
_______________________
Tous mes remerciements à Alinefurette pour son aide.
Revenir en haut




 
 Guide pratique de médecine du furet par Didier Boussarie

Livre le Vison d'Europe par Marie-des-Neiges de Bellefroid et René Rosoux

Livre sur la fouine de François Léger

Livre sur la loutre de René Rosoux, Jim Green, Christian
'
Albimielion, les furetons de César & Yéléna, élevage, furets, champagne, albinos
feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés : les furets, les furets albinos, les putois et feulenoir le vison américain, furet, furet albinos, ferret, vison, vison americain, american mink, vison d'amerique

Page vue 3047 fois depuis le 12/09/2007 | Connecté(s) | Record de connecté(s) le

Page générée en 0.0243s