feulenoir feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés appartenant à la accueil elevage forum livres contact furet putois visons autres mustélidés
Présentation du site feulenoir.com dédié aux furets, furetons, furet, albinos, visons américains, vison européen, vison d'Europe, vison d'Amérique Tout ce que vous voulez savoir sur le furet albinos Tout ce que vous voulez savoir sur le furet, furette et furetons Tout ce que vous voulez savoir sur les putois Tout ce que vous voulez savoir sur les visons européens américains vison d'amérique vison d'europe Tout ce que vous voulez savoir sur les hybrides furets visons putois puret futois Tout ce que vous voulez savoir sur les loutres Tout ce que vous voulez savoir sur les Mouffettes Bibliographie furet sur le net Liens Web
FEULENOIR :: Voir le sujet - [Furet] Alimentation du furet, le poisson
[Furet] Alimentation du furet, le poisson
MessagePosté le: 24 Aoû 2007 22:38  Auteur:cesar (Administrateur)

Le furet et le Poisson


« Le furet ne digère pas le poisson » est une phrase que l'on peut lire couramment sur le net. Mais qu'en est-il vraiment ?

Pour savoir si le furet digère ou ne digère pas le poisson, il faudrait mener une étude de digestibilité or cela n'a jamais été fait. Il faut donc se baser sur l'observation de ce qui se fait dans la nature ou en ferme d'élevage.

Flèche En milieu naturel, les putois consomment rarement du poisson, ils leur préférent les grenouilles. Néanmoins, on a déjà observé des furets redevenus sauvages et vivant à proximité des zones humides consommer du poisson (Cf. Thèse sur l'alimentation du furet de Babeanu). En fait, il ne faut pas oublier que le putois et le furet sont des prédateurs opportunistes, c'est-à-dire qu'ils consomment les proies qui se présentent devant eux. Ainsi leur régime alimentaire varie au fils des saisons en fonction des proies disponibles et de leur abondance.

Flèche En élevage fourrure & fermes, les furets sont nourris à partir d'une ration ménagère destinées aux visons. Celle-ci contient traditonnellement de fortes proportions de poissons (comm. perso.).

Flèche Au niveau nourriture industrielle, de nombreuses croquettes contiennent du poissons ou des dérivés.

Flèche Par expérience, pour en avoir donner moi-même, je peux confirmer que mes furets mangent du poisson. Le seul point que l'on puisse rapporter est qu'ensuite les excréments sentent plus forts.

En fait, rien ne justifie d'exclure le poisson de l'alimentation du furet. En effet, le poisson représente une source alimentaire intéressante, au même titre que la viande. Comme toute protéine animale, celles du poisson sont de haute valeur biologique (acides aminés essentiels). Comme la viande, le poisson est une source de vitamines du groupe B (excepté les poissons riches en thiaminase) et de minéraux (calcium, phosphore, en Fer, etc.).

sardines. Le furet peut manger du poisson mais attention à la thiaminase contenue dans les viscères des sardines.
Du fait de la présence de thiaminase dans leurs viscères, les sardines crues et entières ne doivent être donné qu'occasionnellement


Par rapport à la viande, les poissons d'eau de mer sont une source d'iode et les poissons gras (morue, saumon, hareng, etc.) sont plus riches en vitamines liposolubles A et D.

Pour toutes ces raisons, ils seraient dommage de ne pas donner du poisson à ses furets.

Le réel problème du poisson n'est pas propre au furet mais lié à une enzyme, appelée thiaminase. Cette enzyme est présente dans les viscères de certains poissons et détruit la vitamine B1 (ou thiamine). En cas de consommation importante, on peut observer des carences mortelles en vitamine B1. Ces carences se manifesteront par des signes nerveux : le Béribéri et le Encéphalopathie de Gayet-Wernicke chez l'homme et la paralysie de Chastek chez le renard et le vison.

La thiaminase est détruite par la chaleur (cuisson). Cela signifie qu'en tant normal, elle ne constitue pas un problème pour l'homme car celui-ci cuit le poisson avant de le manger. Néanmoins certaines populations (japonais) ayant l'habitude de consommer du poisson cru sont à risques. Pour information, la thiaminase supporte parfaitement la congélation.

Voici une liste non exhaustive de poissons riches en thiaminase (Villemin 1e édition, p253 1956; Leonard et al. p60 1966) :

Citation:
merlan, maquereau, mulet, brochet, carpe, éperlan, hareng, capelan, sardine, poisson chat, morue.


Comme on peut le voir la thiaminase est présente aussi bien chez les poissons d'eau douce que chez les poissons d'eau de mer. On peut aussi inclure les fruits de mers (mollusques, les moules).

Parmi les poissons dépourvues de thiaminase, on peut citer :

Citation:
le saumon, la truite, le haddock, la perche, la sole, la merluche, etc.


En conclusion, il ne faut pas sombrer dans la phobie alimentaire. Donner occasionnellement du poisson, même contenant de la thiaminase n'est pas criminel car c'est une source intéressante de protéines et de minéraux. Pour éviter tout risque d'avitaminose, il suffit de prendre quelques précautions, comme par exemple donner uniquement du poisson dépourvus de thiaminase : truite, saumon, haddock, etc.

En cas de doute sur le poisson utilisé, ou si on donne du poisson riche en thiaminase on peut :
- cuire le poisson entier;
- donner du poisson entier 1 jour sur 2 ou 1 jour sur 3 (Cf. Villemin);
- enrichir la ration en levure de bière (riche en vitamines du groupe B et notamment en vitamine B1);
- ne donner que du poisson éviscéré (la thiaminase se trouvant dans les intestins du poisson, les risques d'avitaminose diminue lorsqu'on ne consomme que le filet.).

Et pour ceux qui utilisent les croquettes aucun soucis ! La thiaminase étant détruite par la chaleur, de ce fait les croquettes contenant du poisson ne pose aucun problème.
Revenir en haut




 
 Guide pratique de médecine du furet par Didier Boussarie

Livre le Vison d'Europe par Marie-des-Neiges de Bellefroid et René Rosoux

Livre sur la fouine de François Léger

Livre sur la loutre de René Rosoux, Jim Green, Christian
'
Albimielion, les furetons de César & Yéléna, élevage, furets, champagne, albinos
feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés : les furets, les furets albinos, les putois et feulenoir le vison américain, furet, furet albinos, ferret, vison, vison americain, american mink, vison d'amerique

Page vue 16314 fois depuis le 12/09/2007 | Connecté(s) | Record de connecté(s) le

Page générée en 0.0185s