feulenoir feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés appartenant à la accueil elevage forum livres contact furet putois visons autres mustélidés
Présentation du site feulenoir.com dédié aux furets, furetons, furet, albinos, visons américains, vison européen, vison d'Europe, vison d'Amérique Tout ce que vous voulez savoir sur le furet albinos Tout ce que vous voulez savoir sur le furet, furette et furetons Tout ce que vous voulez savoir sur les putois Tout ce que vous voulez savoir sur les visons européens américains vison d'amérique vison d'europe Tout ce que vous voulez savoir sur les hybrides furets visons putois puret futois Tout ce que vous voulez savoir sur les loutres Tout ce que vous voulez savoir sur les Mouffettes Bibliographie furet sur le net Liens Web
FEULENOIR :: Voir le sujet - Surrénales et furet : implant GnRh au lieu de la castration
Surrénales et furet : implant GnRh au lieu de la castration
MessagePosté le: 19 Fév 2007 18:13  Auteur:cesar (Administrateur)

Implant à GnRH : traitement alternatif contre la castration

Il faut être honnête à ce jour, en France, il n'y a guère d'alternative à la castration (ablation des testicules ou des ovaires) chez le furet. De plus, cette intervention est quasiment rendu obligatoire chez les furettes qui ne sont pas destinées à la reproduction, du fait des risques liés à l'hyper-oestrogénie.

Citation:
La vasectomie, qui consiste à couper les canaux qui véhicule le sperme, est une méthode intéressante. Le furet male devient stérile. L'intervention, par contre, ne supprime pas les signes de rut et ses conséquences (comportement territorial et marquage). La furette saillie s'expose à une grossesse vide.


Au Pays-Bas, une méthode "contraceptive" est en train de voir le jour. Elle repose sur la mise en place dans le corps du furet d'un implant qui contient un médiateur chimique (analogue du GnRH). Ce produit "éteind" chimiquement les ovaires et les testicules sans intervention chirurgicale et normalement ne s'accompagne pas d'un risque de cancer des surrénales. Les premiers résultats sont trés prometteurs (une centaine de furets).

Il faut installer un nouvel implant tous les ans.

Celui qui coordonne cette nouvelle technique de stérilisation est le Dr Schoemaker qui avait mis en évidence une relation entre la stérilisation (précoce ou non) et la survenue des cancers surrénaliens (Cf. Quel est l'impact de la stérilisation sur la santé du furet).

Cette méthode est qui plus est, plus performante que la castration. Ainsi chez le male est supprime même l'odeur musquée de l'animal.

Comment fonctionne cette méthode ?

L'implant fonctionne un peu comme les implants contraceptifs utilisés chez la femme depuis quelques années, à savoir qu'il est implanté sous la peau d'où son nom. Mais la comparaison s'arrête là car ce n'est pas le même produit qui est injecté, ni le même "véhicule".

L'implant hormonal pour furet libère dans le corps non pas des hormones comme chez les femmes mais un médiateur chimique, un analogue du GnRH. Cet analogue (acetate de leuproline LUCRIN ou LUPRON) est aussi employé comme traitement des tumeurs des surrénales.

Un analogue signifie qu'il va se fixer sur les mêmes récepteurs que ceux destinés au GnRH. Dans un premier temps il va stimuler les récepteurs, puis les inhiber. On parle d'analogue antagoniste. Ainsi, l'implant va s'opposer à l'action du GnRH.

Rappelez vous ce schéma :



Le cerveau libère 2 molécules FSH et LH qui vont stimuler les glandes sexuelles : testicules ou ovaires (Cf. La stérilisation chez le furet : hypothèses FSH et LH). Après la castration, FSH et LH augmentent et comme ils ne trouvent pas les ovaires, ils vont "allumer" des récepteurs au niveau des glandes surrénales (essentiellement LH). Les surrénales sur-stimulées vont libérer des hormones sexuelles. Avec le temps, elles perdent "les pédales", grossissent et se tranforment en cancer (Cf. la stérilisation chez le furet : le rôle de LH).

L'implant libère un analogue du GnRH. En tant normal, le GnRH est une substance libérée dans le cerveau (par l'hypothalamus). C'est elle qui provoque la sécrétion de FSH et LH (par l'hypophyse).

Citation:
Le GnRH a peu varié au cours de l'évolution des vertébrés. C'est une petite protéine (peptide), composé d'une dizaine d'acides aminés identiques chez tous les mammifères : pGln-His-Trp-Ser-Tyr-Gly-Leu-Arg-Pro-Gly-Nh2.




En présence de l'analogue libéré par l'implant, le GnRH ne fonctionne plus. S'il ne fonctionne plus, cela veut dire que FSH et LH ne sont plus sécrétées, donc les ovaires et testicules "s'éteignent". Cela revient à faire une "castration chimique".



Comme FSH et LH ne sont plus secrétés, ils ne stimulent pas les surrénales et celles-ci n'ont pas de raison de dégénérer.

Par contre, une fois l'implant retiré, l'animal redevient fertile.

Conclusions :
Cette méthode a été testé efficacement pour l'instant mais nous n'avons pas encore de recul et quant à savoir lorsqu'elle arrivera en France, c'est une autre histoire. Personnellement, je serais tenté de dire que c'est une grande avancée mais l'avenir nous le dira.

Référence :
Flèche Fretten Symposium - 28 Octobre 2006 - A Maarssen (Pays-Bas)
Revenir en haut




 
 Guide pratique de médecine du furet par Didier Boussarie

Livre le Vison d'Europe par Marie-des-Neiges de Bellefroid et René Rosoux

Livre sur la fouine de François Léger

Livre sur la loutre de René Rosoux, Jim Green, Christian
'
Albimielion, les furetons de César & Yéléna, élevage, furets, champagne, albinos
feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés : les furets, les furets albinos, les putois et feulenoir le vison américain, furet, furet albinos, ferret, vison, vison americain, american mink, vison d'amerique

Page vue 13781 fois depuis le 12/09/2007 | Connecté(s) | Record de connecté(s) le

Page générée en 0.0343s